correspondant agoravox

jeudi 6 avril 2017

A l'occasion des 40 ans des Ulis, 3 photographes ulissiens ont célébré leur ville.

Du 29 mars au 23 avril, à l'occasion des 40 ans des Ulis, l' exposition "REGARDS CROISES DE TROIS PHOTOGRAPHES ULISSIENS" réunit aux deux Maisons pour tous  un certain nombre des photographies que Max Ebadère, Louis-Ernest Pancrate et Jean-Maurice Sattonnay (votre serviteur) ont consacrées à leur ville.
Max Ebadère, à la Maison pour tous de Courdimanche,  sous le titre "Clic clac lumineux sur les Ulis", célèbre la ville où il vit depuis 30 ans en  22 clichés. Il s'attache notamment, en utilisant la pose longue, à saisir ces instants privilégiés, tôt le matin ou à la tombée du jour, ou encore la nuit, où les sortilèges de la Nature viennent magnifier la cité.

A la Maison pour tous des Amonts, lors de l'inauguration de l'exposition, le 29 mars, par Mme le Maire.
A la maison pour Tous des Amonts, Louis-Ernest Pancrate et votre serviteur présentons deux visions complémentaires.  Les Ulis sont "une ville à la campagne", Louis-Ernest a choisi, lui, de débusquer " la campagne dans la ville": d'où de beaux clichés macro de fleurs ou d'insectes qui composent dans la salle d'exposition un éclatant "jardin suspendu". Dans plusieurs clichés en noir et blanc, il est  aussi attentif au graphisme, aux jeux de lumière et d'ombres que lui offrent certains lieux.
Pour ma part, comme Max Ebadère, je m'attache à saisir, depuis le parc Nord où j'opère en général, ces "moments magiques" où la ville est magnifiée, mais je le fais dans la durée: je capte ainsi dans deux séries de photos les variations d'aspect , selon l'heure du jour, le jeu des nuages, la saison, du tableau représenté par les tours des Ulis vues du parc Nord . Je présente aussi une série de photographies de ce parc transfiguré par la brume en un univers mystérieux, poétique , un peu étrange...

                                                        PLUS D'IMAGES:
                                          Images de l'expo:


           Maison pour tous des Amonts: les "jardins suspendus" de L. E. Pancrate font bel effet.

MPT des Amonts: en haut variations sur les tours des Ulis (JMS), plus bas photos en noir et blanc et diverses de L.E. Pancrate.

UN ECHANTILLON DES PHOTOS DE L'EXPO :

Clichés de Max EBADERE:

 

Eclairage de la passerelle du donjon sous les derniers rayons du soleil couchant.

Douceur d'un instant au parc Nord.

Le jour se lève sur les nouveaux quartiers de la ville.

Miroir du soir au parc Nord.

Clichés de Louis-Ernest PANCRATE:


LES MACROS:






Aspects des "jardins suspendus"

PHOTOS NOIR ET BLANC:

Graphisme, jeux d'ombres et de lumière...

Perspective.

Autre:

L.E. saisit aussi des "moments magiques" : ici belle couleur dorée du parc.


Clichés de JMS:


Série 1: autour des tours (variations) - extrait:

Jeu de nuages autour des tours en été.

Tours colorées par la lumière du soir.

Nuages colorés d'un soir autour des tours.

Série 2: un lieu, plusieurs images (extrait):

*
Perspective vers les tours: EN JUIN.

EN NOVEMBRE.

Série 3: parc dans la brume (extrait):




Photos extraites des blogs:
Les Ulis, PAYS DES MERVEILLES: www.jmsatto.blogspot.com

AFFICHES:
La ville des Ulis a réalisé de belles affiches pour l'expo, visibles notamment dans les allées du parc urbain.

A gauche cliché de JMS, en haut et à droite de Max Ebadère, en bas de L.E. Pancrate.

ON PARLE DE L'EXPO DANS LA PRESSE:

LE PARISIEN - 30 mars.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

*Cliquer sur le lien suivant pour visionner le petit diaporama paru sur le site du Parisien:

LE REPUBLICAIN DE L'ESSONNE - 13 avril.








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire