correspondant agoravox

mardi 29 octobre 2019

FETES EN HUREPOIX: la FETE DE LA CHATAIGNE de FORGES LES BAINS, une tradition maintenant installée.

         

Arpajon avait sa fête des haricots, Forges les Bains a voulu avoir sa fête de la châtaigne ! Les châtaigniers sont nombreux dans la commune, et comme on ne savait pas quoi faire des châtaignes récoltées, l'idée est venue de cette fête. C'était il y a 23 ans déjà! On peut peut donc maintenant parler d'une tradition installée !    

                                                  Sous le signe des mystères de la forêt.

Chaque année un thème est choisi pour la fête. Pour cette 23e édition, le thème était: "Les mystères de la forêt". De nombreuses familles, dimanche 13 octobre, ont investi le parc de la mairie et le centre culturel de Forges les Bains pour les découvrir et s'amuser, bien sûr!

Dans le parc de la mairie...


Devant la mairie, saynètes jouées par les jeunes de la MJC...

Les scouts de Bures et Chevry étaient mobilisés pour cette fête de la Nature.

Matelas de fortune pour terrain en pente...

Tiens, un homme - arbre!


Le tir à l'arc a du succès...

La queue est longue...

… pour participer à l'acrobranches!

Ici c'est le coin contes pour les plus jeunes.

L'atelier maquillage a toujours le même succès..

Et ici les petits peuvent se dépenser!

COUP D'OEIL AU CENTRE SOCIO CULUREL:

Dans la cour, la locomotive à griller les châtaignes - une nouveauté!- fait fureur!

Ici, préparation des châtaignes...

Les stands alimentaires ont des noms adaptés !

Et les mystères de la forêt?

Une belle exposition les dévoile !

Ici on regarde...

… et ensuite on remplit des questionnaires ludiques pour tester ses connaissances..
Ici découpages sur le thème des arbres, et on apprend comment l'eau monte dans les plantes...

                                                                  Retour dans la cour:

C'est le moment de la démonstration de danse par les Lucky Boots de Bonnelles… Les spectateurs seront invités à entrer dans la danse..

Un petit échantillon en video:



Ne pas oublier de passer dans la grande salle de la mairie pour déguster les traditionnels gâteaux aux châtaignes … servis pour l'occasion par de charmantes femmes-arbres!



dimanche 20 octobre 2019

NUIT DES CHATEAUX AU MARAIS: la visite exceptionnelle des salons du château éclairés aux chandelles.


UNE VISITE EXCEPTIONNELLE.
Samedi 19 octobre, à l'occasion de la première NUIT DES CHATEAUX, à laquelle le château du Marais était un des rares à participer en Ile de France, les propriétaires ont ouvert au public l'ensemble de ses superbes salons. Vers 19h, une quarantaine de personnes, préalablement inscrites sur le site national de l'événement ( le nombre des inscriptions était limité), étaient au rendez vous de cette visite exceptionnelle dans la cour d'honneur. Depuis quelques années, le public n'avait plus accès à l'intérieur du château. Seul le grand salon central, situé sous le dôme, recevait du public à l'occasion des "conférences du Marais" régulièrement organisées. En particulier l'aile droite de cette majestueuse demeure n'avait jamais accueilli de visiteurs. C'est justement dans le premier salon de cette aile droite, à l'origine une antichambre, que les heureux élus furent accueillis, autour d'un petit buffet, par Mme de Bagneux, l'une des propriétaires du Marais.

Dans la cour d'honneur...

A l'heure où la nuit tombe sur la pièce d'eau.

LE CONSTRUCTEUR ET L'ARCHITECTE.
La séance a commencé, dans la demi pénombre de l'éclairage aux chandelles, par une présentation générale du lieu proposée par Dominique Cantryn, ancienne professeur d'histoire, qui effectue des recherches dans les archives du château. La figure du constructeur du château, Jean Lemaître de la Martinière, trésorier de l'artillerie et du génie - une sorte de "banquier des armées" immensément riche, fut d'abord évoquée, avec des détails inédits. Les circonstances de la construction du château, achevée en 1779, sous le règne de Louis XVI, et les caractéristiques de son architecture néoclassique,  inspirée de l'antiquité, furent notamment rappelées. On sut que son harmonie  résulte de l'application stricte  par son architecte Jean Benoît Vincent Barré du nombre d'or dans le calcul de ses proportions.
La présentation du château.

LA VISITE.
Puis l'assistance s'est répartie en deux groupes, pour la visite commentée des pièces du bas, seules accessibles, l'un guidé par la conférencière, l'autre par  Mme de Bagneux elle-même. Dans l'aile droite, les visiteurs découvrirent un second salon, en fait une ancienne chambre (les rideaux du lit sont toujours là), puis ils aperçurent par une fenêtre intérieure la splendide et haute chapelle , jusqu'ici dissimulée aux yeux des profanes. On traversa ensuite le somptueux grand salon central, aujourd'hui vide de mobilier (ce qui n'était pas le cas à l'origine) - on apprit qu'elle a servi de salle de bal lors de l'occupation du château par les américains pendant la guerre. Dans l'aile gauche, les visiteurs eurent le privilège de découvrir la chambre de Jean Lemaître dotée d'un  magnifique lit à baldaquin. Elle

Mme de Bagneux, propriétaire du château, pendant la visite.

communique avec un très joli cabinet de toilette à l'ancienne. Puis on s'attarda dans le "salon rouge", ainsi nommé à cause de la couleur de ses fauteuils, avant d'accéder au premier salon de l'aile gauche, le seul à avoir été ouvert autrefois à la visite. " Rien n'a bougé depuis le XVIIIe siècle" a souligné Mme de Bagneux. Tout ici est merveilleusement conservé, et a , on le suppose, été soigneusement entretenu, quand on voit l 'état du mobilier et de la décoration, et la fraîcheur des étoffes. Ce qui est un tour de force quand on songe que cette conservation est due à une action strictement privée. On se prend à espérer que ces beaux salons d'époque resteront préservés dans l'avenir...

FANTOMES DANS LA PENOMBRE.
Les pièces visitées étaient aussi remplies des souvenirs de ceux qui y avaient vécu ou les avaient fréquentées autrefois. Et, au fil du commentaire, les fantômes des divers propriétaire des lieux et de leurs prestigieux invités, ont été convoqués et sont revenus hanter la demi pénombre ambiante: ceux de Mme de la Briche , héritière de Jean Lemaître, qui tenait salon ici tous les étés avant et après la Révolution;  d'Anna Gould riche héritière américaine, et son époux Hélie de Talleyrand Périgord, descendant d'un frère de Talleyrand, les grands parents de la propriétaire, au début du XXe siècle; de Violette de Talleyrand-Périgord ,sa mère, plus récemment; ceux de Talleyrand, grand homme

                                         Dans la demi pénombre éclairée par les chandelles.

 de la famille propriétaire, de Dorothée de Courlande, épouse du neveu de celui-ci , et donc ancêtre comme lui de la famille, de Chateaubriand, visiteur du Marais du temps de Mme de la Briche, du comte Molé, gendre de celle ci et futur 1er ministre de France, et de bien d'autres , sont venus aussi faire leur tour de piste… Louis XVI lui même, et sa sœur Madame Elisabeth, qui finit elle aussi sur l'échafaud, semblaient habiter leurs portraits...
Bref, cette "première" fut une réussite. Si l'événement se renouvelle l'an prochain, allez y!

Dernier regard sur les salons éclairés aux chandelles.

Le château dans la nuit.


                            POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE CHATEAU DU MARAIS:



* LE CHATEAU DU MARAIS ET SON PARC (photographies):
https://jmsphotographies.blogspot.com/2015/02/le-chateau-du-marais-et-son-parc-20.html


* Les TALLEYRAND et le château du MARAIS :



*
Les grandes heures du château du Marais :



*
L'exposition COURLANDE au château du Marais:

samedi 19 octobre 2019

SPECTACLES ET EVENEMENTS A VENIR EN HUREPOIX et ALENTOURS.






AU THEATRE DE BLIGNY:


CONCERT DU JEUDI 16 janvier 2020 à 20h30 : "LÉO FERRÉ : Où va cet univers ?"
La voix venue des confins de l'univers d'Annick Cisaruk et l'accordéon extraterrestre de David Venitucci.
Le concert qui fait entrer le poète anarchiste à la Rolls dans le XXIe siècle...
Tarif : / Tarif de soutien aux artistes de Bligny : / Ehtrée libre pour les patients hospitalisés jusqu'à un mois après leur sortie de l'hôpital, salariés, stagiaires et retraités du Centre Hospitalier de Bligny





                   "Quand La Fontaine rencontre Florian"

La rencontre inédite entre nos deux plus grands Fabulistes français : Jean de La Fontaine et Jean-Pierre Claris de Florian
      
            Spectacle réalisé et interprété par Valérie Loriot 

Au théâtre de l'Ile Saint-Louis à Paris 4e, tous les dimanches du mois de mai 2020 à 17h30 sauf le 

à partir du dimanche 3 mai.

 * UN MESSAGE DE L'AMAP de Breuillet, Courson et Saint-Yon.

L'AMAP(1) de Breuillet, Courson et Saint-Yon ( département de l'Essonne, 91) accueille encore des adhérents, afin de passer des contrats-légumes avec la micro-ferme Fermelt au plus tôt, et ainsi pré-financer de manière solidaire et autonomiste les paniers qui commenceront à être distribués courant avril.
Chaque semaine, vous bénéficiez d'un partage de récolte de légumes bio de qualité gastronomique.
Il y a 2 types de paniers de légumes :
- un petit panier à 13 euros, adapté pour un couple
- un grand panier à 25 euros, pour une famille de 4 ou 5 personnes.
Les amapiens et nous producteurs de Fermelt souhaitons que les paniers soient proposés avec des recettes régulières, pour découvrir les nouveaux légumes et apprendre à les cuisiner.
Lors de la 2e rencontre (mi-janvier), il a été discuté et convenu que les partages de récoltes aient lieu le vendredi de 18h30 à 20h30.
Actuellement, le lieu précis est en cours de recherche.
Afin de bénéficier de ces paniers chaque semaine à partir du mois d’avril, il suffit de signer le contrat-légume (pour une durée d’un an) et de le remettre accompagné de votre règlement .


TOUS RENSEIGNEMENTS SUR CE SITE :
http://www.fermelt.com/2eme-rencontre-amap-secteur-de-saint-yon-breuillet-et-courson/




VIENT DE PARAITRE:

     QUE POUVONS-NOUS FAIRE AU QUOTIDIEN POUR PROTEGER NOTRE PLANETE?

Les réponses de Karine Balzeau :



Une sensibilisation destinée aux enfants aux problèmes liés à l'écologie que nous recommandons vivement. L'ouvrage en apprendra aussi beaucoup aux parents!
Karine Balzeau est connue dans la région pour son approche compétente et ludique à la fois de ces questions.

coutumes!

       


NB: à signaler: l'exposition Neandertal qui se tient au musée de l'Homme depuis le 28 mars et jusqu'au 7 janvier 2019.

*VIENT DE PARAITRE:


Petit résumé du livre :
Les moulins à vent font partie du Folklore de la Beauce, malheureusement ils ne sont plus très nombreux aujourd’hui. La révolution industrielle, la modernisation du métier de la meunerie, les lois, mais aussi les guerres, ont fortement contribué à leur disparition. Dans cet ouvrage, l’auteur s’est efforcé de décrire ceux qui existent encore, qu’ils soient en bon état, délaissés ou en ruine. L’ouvrage se veut être un état des lieux à l’aube de 2018, mais aussi un guide qui sera utile à quiconque voudrait visiter tel ou tel moulin, un guide illustré, enrichi de quelques passages techniques, de vécu, d’anecdotes et de poèmes. Enfin, en fin d’ouvrage un quiz permettra au lecteur de jauger ses connaissances. Alors, prêt pour un « Tour de Beauce des moulins à vent » ?

Passionné par le patrimoine de son département, l’Eure-et-Loir, et plus largement par la Beauce historique, Gérard Crassin est aussi un passionné de photographie et d’écriture. Alias Gégédu28, il est l’auteur du blog « Eure& Loir … Terre de Beauce » où, à travers ses reportages, il aime faire découvrir les petits villages de son département, mais aussi leur patrimoine, comme les moulins à vent. Ainsi, après qu’on lui en ait fait la demande, passer du blog au livre c'était dans la logique. C’est ainsi qu’est né son premier ouvrage « Mon vieux moulin de Beauce ».

*VIENT DE PARAITRE :

Un ouvrage à lire absolument sur les fermes du plateau de Saclay, les riches terres agricoles qu'elles exploitent encore et espérons le pour longtemps...

Pour en savoir plus sur l'auteur et son ouvrage, cliquer sur:




Treize nouvelles, treize auteurs , treize illustrateurs et beaucoup de genres, « du récit policier à la comédie amoureuse en passant par le conte fantastique ou le drame intime.



MOONRAKER, éditions du Felin,

de Mrs Fr.TENNYSON JESSE
traduit par Marie-Yvonne GUYON. 


Une  histoire  de pirates 

qui ,en 1802 à St Domingue, 

mènera à la triste fin 

de Toussaint Louverture 

et à la constitution de HAÏTI.




Pour moi, c’est au moins entendre parler de Saint Domingue en 1802 puis se poser des questions sur Haïti,  les tribulations de l’esclavage, son abolition, sa restauration, etc…



De plus, à savoir :     



Tous droits et bénéfices sont prévus pour l’ association ARCHE  qui œuvre pour  Colline Deslandes en Haïti, achetant du bétail, payant le vétérinaire, ouvrant bientôt un petit centre culturel avec accès internet pour décloisonner ce petit village frappé par la pauvreté ou  les phénomènes naturels… 



Bien amicalement à tous,



M.Yv.GUYON


                             * VIENT DE PARAITRE :
















Franck est le fils de Tateh et Ona Dragon. Il a six ans lorsque l’Occupation commence et pas beaucoup plus quand les « képis » entrent dans son appartement. Il est caché dans le placard et s’en sort grâce aux mensonges de son père et à l’aide de deux voisines qui lui trouvent un cache à la campagne auprès d’une vieille dame aussi dure qu’elle a grand cœur… Seul face à des événements qu’il ne comprend pas tout à fait le garçon juif observe le monde avec la peur au ventre d’oublier le visage de ses parents. Il s’invente des amis imaginaires et maintient un peu de yiddish dans ses observations.







 :








* VIENT DE PARAITRE:


* LES CONCERTS A LA MAISON D'ORSAY:


 Christine et Michel GOGUEY reçoivent : 

6, rue Lamartine, 91400 Orsay
michel@goguey.com
06 72 08 96 54
 

Tous renseignements sur: https://www.facebook.com/homeconcerts.