correspondant agoravox

lundi 15 février 2016

NOUVELLES BREVES DU HUREPOIX - FEVRIER -MARS 2016.

 Nous sélectionnons pour vous les infos intéressantes ou insolites du Hurepoix et éventuellement d'ailleurs.
                         * A ETAMPES: DES BUSES POUR CHASSER LES PIGEONS !
Le patrimoine d'Etampes, et notamment ses quatre églises  (Notre Dame du Fort, Saint Basile, Saint Gilles et Saint Martin), souffre de la prolifération des pigeons . Aussi a-t-il été décidé du dimanche 31 janvier au vendredi 5 février, d'utiliser 4 buses pour éloigner les volatiles indésirables des clochers, avec le concours de la société Fauconnerie de Bretagne. On envisage même d'installer à demeure un faucon pèlerin pour réguler la population des pigeons dans la durée.
                                                                     


* Un festival du camellia à BRIIS SOUS FORGES !

La municipalité de Briis sous Forges a décidé de créer, les 12 et 13 mars de cette année, son 1er Festival du Camellia, avec le concours du briissois Max Hill,  grand spécialiste de cette fleur, qui fut longtemps le directeur de l'International Camellia Society, et la participation du Groupe Jardin,des bénévoles qui s'occupent du jardin municipal. C'est que la dite fleur prospère très bien dans la terre de Briis, comme l'a démontré Max Hill lui même, dont le jardin est le paradis du Camellia!(1). Cela s 'est passé dans la salle communale où toutes sortes d'animations étaient prévues autour de cette belle fleur (2).


Max Hill reçoit souvent des visiteurs dans son jardin de Briis.

(1) Sur Max Hill et son jardin merveilleux, voir notre article: http://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2013/04/le-jardin-merveilleux-de-max-hill-briis.html 


*LA VILLE DES ULIS PREPARE SON 40e ANNIVERSAIRE!
Habitants et associations sont appelés à partager  archives et anecdotes.
Eh oui, la ville des Ulis a surgi au milieu de la campagne du Hurepoix en 1977. L'an prochain, ce sera son 40e anniversaire et la municipalité semble avoir bien l'intention de fêter ça dignement! L'événement est déjà en train de se préparer: la commune a créé un logo temporaire et un slogan : « Les Ulis, ville d’hier et de demain ». Le programme des festivités est déjà en cours d'élaboration. Un temps fort , nous dit-on, sera prévu chaque mois. Un appel aux habitants et associations à partager leurs archives (vidéos-converties en dvd, photos, anecdotes) pour cette commémoration a été lancé.


Les Ulis, une ville à la campagne...

* Plateau de Saclay: le collectif ENTERREZ LE METRO lance une PETITION contre la construction d'un métro aérien sur le plateau.

La Société du Grand Paris a prévu de faire passer un ligne de métro aérien de 14 km  perchée sur des pylônes de 10 m de haut sur le plateau de Saclay. Le collectif ENTERREZ LE METRO proteste contre ce projet qui défigurerait le paysage local et créerait des nuisances sonores pour les habitants des villages traversés. Les maires des communes concernées (Chateaufort, Magny Les Hameaux, Saclay, Saint-Aubin et Villiers Le Bâcle ) se sont récemment associés à cette protestation. A la veille de l'enquête publique décisive qui doit intervenir en avril 2016, le collectif a rédigé une pétition à signer pour demander que le métro soit enterré.


Les maires des communes concernées se sont mobilisés le 13 février.

On peut prendre connaissance du texte de  cette pétition et des modalités à suivre pour le signer sur le site  du plateau de Saclay, www.monsaclay.fr  .Voici le lien: http://www.monsaclay.fr/2016/02/14/petition-contre-le-metro-le-maire-de-saclay-ainsi-que-ceux-de-quatre-communes-du-plateau-se-mobilisent

* A IGNY, DES SANGLIERS DANS LA VILLE !

Depuis janvier dernier, la présence de sangliers se baladant librement dans la ville a été observée. Les animaux proviennent des 80 hectares de bois jouxtant les communes d'Igny et de Vauhallan: on en aurait dénombré 80 dans cet espace. Ce phénomène a inquiété la municipalité, car des accidents sont possibles: le 22 janvier par exemple un chien a été blessé, des promeneurs pourraient être chargés. Les mairies concernées ont donc décidé une battue afin d'éloigner ou de faire disparaître ces animaux en faisant appel à deux sociétés de chasse. Le rétrécissement des zones non urbanisées sur le plateau de Saclay expliquerait ce débordement animalier.


*L'Office du tourisme du pays de LIMOURS publie un ouvrage sur les lavoirs du canton: 
Après une première publication qui concernait les églises et chapelles du Pays de Limours, Annie Jacquet, pour les textes, et Gérard Faudot, pour les photographies, ont réalisé un nouvel ouvrage sur les lavoirs ,leur histoire, et les pratiques qui y étaient liées. Cette publication est disponible à l'office du tourisme du Pays de Limours à Briis sous Forges ou à la librairie Interligne de Limours.


Le lavoir de Villeziers à Saint-Jean de Beauregard vient d'être rénové. Photo: JMS.

* BIEVRES: ADOPTEZ DES POULES POUR REDUIRE VOS DECHETS.

Les habitants de Bièvres sont invités par les responsables de l'agglomération Versailles grand parc dont la commune fait partie à adopter un couple de poules pour diminuer le volume de leurs poubelles! La proposition est faite à 200 foyers volontaires disposant d'un jardin individuel et d'un poulailler. Il s'agit de poules rousses et noires cendrées ou de poules de Houdan, qui picorent jusqu'à 150 kg de déchets organiques par an et sont de plus de remarquables pondeuses.

                                                                            Poule de Houdan.

* BIENTOT DES RUCHES AU PARC DES ULIS:

Vendredi 4 mars, des coups sourds ont ébranlé la tranquillité du parc des Ulis. Un concert de percussions? Que nenni! Les promeneurs intrigués ont pu bientôt contempler le spectacle d'une installation de poteaux de bois, plantés en cercle pour créer apparemment une sorte d'enclos, par quelques personnes, parmi lesquelles des jeunes, filles et garçons. Renseignements pris : l'endroit est destiné à accueillir des ruches à l'initiative de l'association "Des ruches pour les enfants".

         
      4 mars: des membres de l'association "Des ruches pour les enfants" plantent les poteaux du futur enclos des ruches.

*SAINTE-GENEVIEVE DES BOIS: LE GARCON QUI FABRIQUE SES VELOS LUI-MEME.
Louis, 20 ans, étudiant en génie mécanique, habite Sainte-Geneviève des Bois. Son plaisir est de fabriquer ses vélos lui-même!  Autre particularité: il en a confectionné deux en bois. Il utilise de la recup pour les roues et le guidon . Il en a entrepris un troisième par soudure. Il en prévoit un bientôt en bambou! Il les utilise pour se balader en ville. C'est la page Facebook d'un homme qui fabriquait des vélos en bois ou à souder qui l'a inspiré. Il a lui-même sa page Facebook où il détaille ses réalisations. Voir la page Facebook: les conceptions de Louis.
                                                

Louis et ses vélos en bois. Photo parue dans le journal de Sainte Geneviève des Bois. 

* UNE DE NOS PHOTOGRAPHIES EN COUVERTURE de l'HEBDOMADAIRE VEILLEES DES CHAUMIERES DU 9 MARS:

C'est fait! Une de nos photographies de la Possonnière, le manoir où le poète Ronsard est né et a passé son enfance, a été choisi par la société Mondadori pour la couverture de l'édition du 9 mars de son hebdomadaire "Veillées des chaumières". C'est sur le site de l'association Pierre de Ronsard que le cliché avait été repéré par les services de l'hebdomadaire qui cherchaient de belles photos en relation avec un article projeté sur le manoir natal du poète. Cette association, qui organise des animations à la Possonnière, avait elle-même découvert sur internet notre article sur le manoir, récemment visité, et nous avait adressé un message chaleureux pour nous féliciter de celui-ci et de nos images. C'est sans doute ce qui l'avait décidé à faire apparaître celles-ci sur son site. C'est l'association, contactée par Mondadori, qui nous avait informé de leur quête. Suite à une prise de contact avec nous de la société éditrice, elle nous a acheté le cliché, qui figure donc en couverture du numéro du 9 mars 2016, au prix tout de même d'un recadrage nécessité par le passage du format paysage au format portrait nécessaire en raison de la configuration de celle-ci.

* BRIIS SOUS FORGES CITEE COMME MODELE EN MATIERE DE TRANSPORTS EN ILE DE FRANCE:
Lundi 14 mars sur BFM TV la présidente de la Région Ile de France Valérie Pécresse a cité BRIIS SOUS FORGES comme modèle en matière de transports en Ile de France. Elle se référait à la gare routière où Briissois et habitants des communes voisines laissent leurs voitures pour gagner  leur lieu de travail en bus. Elle a annoncé vouloir développer ce système en Ile de France, ce qui implique la mise en service de nombreux bus et aussi la création de nouveaux parkings en quantité...


Les bus ont de beaux  jours devant eux en Ile de France...

* "L'EXPOSITION DU LOUVRE QUI PEUT SAUVER LE CHATEAU DE MEREVILLE"...
... tel est le gros titre du Parisien dans son édition de l'Essonne en date du samedi 12 mars. L'exposition en question est celle que le Louvre consacre au peintre du XVIIIe siècle Hubert Robert, célèbre pour sa "poétique des ruines". L'artiste s'est illustré aussi par ses talents de paysagiste : son chef d'œuvre dans ce domaine est la création du parc du château de Méréville (actuellement en Essonne) pour le richissime marquis de Laborde. Chaque espace du parc était conçu comme un tableau ,qu'il peignait d'ailleurs préalablement à la réalisation, et qui intégrait une "fabrique" décorative (temple, fausse ruine, tour  etc). Le parc de Méréville est actuellement la propriété du département de l'Essonne qui, dans un contexte d'économies drastiques, a quelque mal à mener à bien seul la rénovation de ce domaine déjà engagée depuis plusieurs années. Alors, on espère que l'expo donnera des idées à quelques mécènes, d'autant qu'elle partira ensuite, du 26 juin au 2 octobre, à Washington!...


Le Temple de l'Amour filial, créé par Hubert Robert à Méréville, a été transporté dans le parc du château de Jeurre.

Sur le parc à fabriques du château de Méréville dans son état actuel, voir notre reportage:

* GOMETZ LA VILLE: VOUS AVEZ DIT AMIGOVILLE?

Voici un nom bien sympathique qui s'apprête à résonner haut et fort, souhaitons le, dans la commune et au delà! Ce nom , c'est celui d'une nouvelle association gometzienne  qui veut assurer la valorisation du patrimoine culturel et historique du village (architectural, industriel, artistique, documentaire, religieux), comme de son patrimoine rural …Une réunion publique a eu lieu samedi 19 mars à 10 heures au foyer rural pour présenter ses objectifs et l’organisation de ses activités envisagée en ateliers thématiques.
L'association semble devoir bénéficier de nombreux soutiens.


L'église de GOMETZ, sentinelle du plateau...(JMS photographies).

Si vous êtes intéressés, vous pouvez aussi contacter les responsables de l'association à l'adresse mail suivante: contact@amigoville.org  ou téléphoniquement au 0972548361




A SUIVRE 

4 commentaires:

  1. Un petit coin de paradis qui resurgit à chaque printemps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. IL S'AGIT DU JARDIN DE MAX HILL.Cf ci-dessus

      Supprimer
  2. À propos des sangliers. On peut parler de vrai problème !

    La battue du 12 février n'a pas eu le résultat escompté notamment à Vauhallan. Les jardins sont ravagés presque toutes les nuits !

    La taille de ces animaux fait craindre le moment où ils seront en face d'humains.

    À suivre de près.

    Ph. Montillet

    RépondreSupprimer
  3. la gare routière, si elle est à Briis a été conçue par la CCPL du temps de la présidence de Christian Schoettl...Rendons à César...

    RépondreSupprimer