correspondant agoravox

lundi 17 décembre 2018

LA VIE EN HUREPOIX : QUAND GOMETZ LA VILLE SE MET A LA MUSIQUE CELTIQUE.

  Après avoir offert au public gometzien les plaisirs de la musique baroque en octobre, l'association Amigoville a fait résonner , dimanche 2 décembre , sous les voûtes de la vénérable église Saint Germain,  les notes prenantes de la musique celtique. En effet, elle a accueilli, dans le cadre du festival départemental "Les Automnales de la Harpe", le groupe "Puffin", composé de cinq musiciens et musiciennes passionnés par ce genre musical. Devant un public venu nombreux, 

Plusieurs chants traditionnels celtiques ont été interprétés.

les artistes ont interprété avec succès des airs ou des chants traditionnels irlandais, écossais, gallois ou bretons, dans les langues d'origine. Le violon, la harpe, la flûte traversière, les percussions, et les " Uilleann Pipes"(cornemuse irlandaise) étaient les instruments mis à contribution pour ce concert. Un moment convivial de partage avec les artistes , auquel devait se joindre Yvon Le Quellec, le directeur du festival départemental, a été organisé pour finir. "Le bénéfice de cette séance sera consacré à la valorisation de  notre église  des XIIIe-XIVe siècles" , a indiqué Michelle Guillaume, chargée de la communication de cette association patrimoniale.

                                        PLUS D'IMAGES :



De nombreux spectateurs avaient pris place dans l'église.

Le groupe Puffin a fait résonner les voûtes au son de cette musique prenante.

De g à dr : Michel Foulon (cornemuse irlandaise, harpe), Claire Healy (guitare),Tristan an Arzhig ( chant, violon, percussions), Morgane Le Kervenez (chant et percussions), Loïc Le Kervenez (flûte traversière).



Aucun commentaire:

Publier un commentaire