correspondant agoravox

dimanche 4 octobre 2015

A VAUHALLAN: us et coutumes culinaires du Moyen-Age.


Le syndicat d'initiative de Vauhallan a proposé dans ses locaux à partir du 26 septembre, fête de la Gastronomie, une exposition consacrée à la gastronomie au Moyen-Age. Samedi 22 octobre, une sympathique animation était organisée autour de l'exposition pour son dernier jour. Renée Delattre, la présidente de l'association, médiévalement costumée, a d'abord présenté l'exposition, qui s'inscrivait dans la continuité de l'événement organisé par le SI au mois de juin "Le Moyen-Age encore parmi nous" à l'église de Vauhallan (1).
 
 
                                             Renée Delattre (à droite) présente l'exposition.
 
Les épices, élément essentiel de la cuisine médiévale.
Elle a commenté notamment une présentation d'épices variées, élément important de la cuisine médiévale, et signe extérieur de richesse à l'époque ; les personnes présentes ont appris par exemple que le safran ,véritable « or rouge » (son prix est de 30 000 euros le kilo) a toujours été cultivé en Ile-de-France. Elles ont pu goûter certaines épices, piment ou  coriandre par exemple. Des gâteaux à l'épeautre, réalisés par des religieuses selon une recette  de Sainte Hildegarde datant du XIIe siècle, de l'hydromel (boisson fermentée, faite d'eau et de miel), ou encore de l'hypocras (boisson à base de vin, sucrée au miel et aromatisée avec des épices) étaient aussi présentés. La plupart de ces produits peuvent être trouvés dans la région, notamment dans la boutique de l'abbaye de Vauhallan.
 
 
Présentation d'épices et de divers articles médiévaux.
 
  Une petite figurine représentant un castor - animal emblématique de la vallée de la Bièvre - rappelait que le castor a beaucoup été consommé, ce qui explique sa disparition dans nos régions. "Il était considéré comme un poisson, et se consommait donc au carème" a indiqué Anne Wallez, une bénévole de l'association.
Plus loin étaient installés des ouvrages consacrés à la gastronomie , et un grand panneau réunissait des extraits concernant le Moyen-Age en Ile de France.
 
 
                                             La jeunesse était représentée dans l'assistance.
 
Us et coutumes des repas.
Enfin , Anne Wallez  a présenté une table dressée comme au Moyen-Age et a fait un très intéressant exposé sur la façon dont se déroulait un repas à l'époque, du moins dans la classe supérieure. On a ainsi appris que la table était constituée d'une planche de bois couverte d'une nappe blanche, et parfois aussi d'un tissu plus fin où les convives s'essuyaient les mains! Les convives étaient assis d'un seul côté de la table, face à la salle , car à un certain moment venait le temps des "entremets", des divertissements divers (jongleurs, tours de magie, montreurs d'ours...) auxquels on devait pouvoir assister. Savez-vous que le repas commençait par des fruits , pour laver l'estomac? Puis venaient les
 
 
Anne Wallez explique comment se déroulait un repas au Moyen-Age.
 
   
                                                               Une table médiévale...
 
 
                                           Le pain très ouvragé, élément de la décoration...
 
 viandes en sauce, que l'on mangeait dans les premiers temps étalés sur un morceau de  pain, que chaque convive partageait avec une autre convive de son choix! Ensuite venaient du fromage blanc ou des crèmes, puis à nouveau des viandes! Contrairement à ce qu'on croit, on buvait plutôt de l'eau à table. Mais à la fin du repas, hommes et femmes se séparaient et dans le groupe des hommes on buvait force vins, chauds notamment. Saviez-vous encore qu'on ne consommait pas de légumes crus au Moyen-Age? On en faisait des soupes, plutôt chez les "vilains". Pas de fourchettes à l'époque, seulement des cuillères, et chacun apportait son couteau avec soi! Le pain était souvent très ouvragé, et contribuait à la décoration de la table. On se lavait les mains dans  de l'eau parfumée, et parfois aussi les pieds, au retour d'un long voyage à cheval! Et faute de tapis, on jonchait le sol de fleurs ou de branchages pour couvrir la terre battue.
 
 
Au fond, Pierre Wallez en "fou du roi".
 
 Pierre Wallez, en costume de « fou du roi », a émaillé la séance de ses plaisanteries. L'ambiance était très sympathique. Les personnes présentes, parmi lesquelles des enfants et des jeunes, ont pu déguster pour finir une collation médiévale préparée par Anne Wallez .
 
 
                                                           Une collation médiévale...
 
Le syndicat d'Initiative a pu faire bénéficier des enfants du primaire et de 5e, qui ont le Moyen-Age au programme, de ces animations.
Ses responsables devaient participer le 7 novembre au colloque "Le XVe siècle en Essonne" organisé à Montlhéry au  centre culturel Michel Spiral à l'occasion de l'anniversaire de la bataille de Montlhéry (1465), entre Louis XI et l'armée bourguignonne.
JMS
                   
 (1) Sur l'événement "Le Moyen-Age encore parmi nous", voir notre article:

* Voir aussi notre article dans Le Républicain du 29 octobre.


  
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire