correspondant agoravox

samedi 26 avril 2014

Coup de coeur PATRIMOINE : le château de MAINTENON (Eure et Loir).

Le château de Mme de MAINTENON.
 
Il faut aller au delà de Rambouillet , dans la vallée de l'Eure , pour découvrir le château de Maintenon. Première surprise : sa situation au cœur de la petite ville. Sa masse imposante barre la perspective de la place principale , où donne aussi la mairie. Ce qui attire le curieux , c'est  principalement l'envie de voir à quoi ressemble le château de Mme de Maintenon , la dernière épouse  du roi Louis XIV. Françoise d'Aubigné, petite fille d'Agrippa d'Aubigné et veuve du poète Scarron, qui deviendra Mme de Maintenon par la volonté du roi , achète le domaine en 1674 avec le soutien financier de celui-ci. Elle pensait y passer ses vieux jours , mais l'attraction de la Cour où elle joue un rôle de plus en plus important auprès du roi va l'éloigner de son château. Elle n'y viendra plus après 1688  et en 1698 elle lèguera le domaine à sa nièce Françoise Aimable d'Aubigné en guise de dot pour son mariage avec Adrien Maurice, duc d'Ayen , puis duc de Noailles. Le château n'est donc lié à la présence de Mme de Maintenon qu'une quinzaine d'années .
 
Trois familles propriétaires  principalement.
 
Le château appartiendra en fait principalement au fil du temps à trois familles : du XIII au XVIe siècle , les Amaury , seigneurs de Maintenon en seront les propriétaires ; la seigneurie sera achetée sous Louis XII par Cottereau , intendant des finances du roi et restera à ses descendants: à sa mort en 1530, il le laisse en héritage  à Jacques d'Angennes, seigneur de Rambouillet, son gendre. Le fils de celui-ci , Louis d'Angennes, en hérite en 1562 et devient baron de Maintenon. Il restera dans la famille d'Angennes jusqu'en 1674 , date à laquelle la future Mme de Maintenon l'acquiert. Après 1698 et jusqu'à nos jours , il échoit à la famille de Noailles. Les derniers propriétaires M. Raindre et son épouse , née Geneviève de Noailles , lèguent le domaine à la fondation Maintenon pour le sauvegarder , et depuis 2005 , le Conseil général d'Eure-et-Loir gère directement le site.
 
 Une construction qui s'étale sur plusieurs siècles.
 
Ce que nous apprend de plus frappant la visite du château , c'est que celui-ci a été élaboré progressivement sur plusieurs siècles. Lorsqu'on regarde la façade qui donne sur le jardin , en tournant le dos à celui-ci , on distingue à gauche une massive tour carrée en grès : elle a été édifiée au XIII e siècle par les seigneurs de Maintenon. Au XVe , ils la dotent de mâchicoulis et d'un toit en ardoise, et construisent trois autres tours en brique reliées entre elles par des courtines crénelées. Le château a alors la forme d'un quadrilatère avec tours aux angles , dont un donjon (la tour carrée). Au XVIe , Cottereau édifie un nouveau logis avec un châtelet d'entrée encadré de deux poivrières (voir photo 1) , auquel on accède par un pont levis sur douves , puis il réalise l'aile Est du château (entre deux des tours rondes).Vers 1686 , Mme de Maintenon ajoute une nouvelle aile entre le logis et la tour carrée pour y  installer ses appartements ; puis Louis XIV ordonne la construction d'une aile reliant la tour ronde côté est à l'église Saint-Nicolas attenante. Enfin la courtine crénelée du XVe située à l'arrière du château est détruite pour ouvrir une perspective sur les jardins. Vers 1850-1860 , le duc Paul de Noailles fait remanier la façade du "nouveau logis" donnant sur la cour d'honneur en style gothique flamboyant. La nouvelle façade portée par des arcades imite l'aile Louis XII du château de Blois. Le château sera grandement endommagé par les bombardements alliés et la restauration entreprise par les derniers propriétaires , M. et Mme Raindre , s'étalera sur une quinzaine  d'années.
 
 Les appartements , les jardins , et l'aqueduc.
 
Les appartements du château méritent une visite : l'aile ouest contient , donc, les appartements de Mme de Maintenon , reconstitués et réinterprétés par le duc Paul de Noailles au XIXe siècle. L'aile Est contient les appartements privés des Noailles tels que les ont aménagés au XIXe Paul de Noailles et son épouse Alicia de Rochechouart de Mortemart (descendante de Mme de Montespan !) Le roi avait sa pièce réservée à l'entrée de l'aile nord ( menant à l'église); cette aile nord , d'abord simple couloir, fut aménagée en appartement de style second empire par le duc Paul de Noailles au XIXe siècle ; son joyau : la spectaculaire galerie dédiée à l'histoire des Noailles-Mortemart.
 
C'est LE NOTRE qui est chargé par Louis XIV , e n 1676 , de dessiner les plans du parc : il élabore les parterres , fait creuser un canal dont la perspective s'ouvrira sur l'aqueduc voulu par Louis XIV et réalisé par VAUBAN. Cet aqueduc était destiné à acheminer l'eau de l'Eure jusqu'aux jardins de Versailles . Il ne sera jamais terminé , Louis XIV ayant besoin d'argent pour ses campagnes militaires ; il fera don de l'aqueduc à Mme de Maintenon ; cet aqueduc en ruines donne un aspect  romantique au lieu. Le merveilleux jardin planté de 15 000 tulipes réalisé sous l'égide du Conseil général en avril 2014 valorisait considérablement le site !.
 
JMS
 
Cliquer sur les images pour les agrandir.
 
 
La façade côté ville : on distingue deux des trois tours en brique du XVe , le châtelet d'entrée entouré de deux poivrières (XVIe), auquel on accède en franchissant des douves. Entre les tours rondes , le nouveau logis de Cottereau (XVIe). A gauche , l'amorce de l'aile nord qui mène à l'église Saint-Nicolas.
 
Le châtelet d'entrée entouré de deux poivrières (XVIe).
 
L'église Saint-Nicolas attenante au château et à droite l'aile qui permettait à Louis XIV d'atteindre l'église sans passer par l'extérieur.
 
La façade sud du château , précédé du jardin à la française créé par Le Nôtre.
A gauche ,la tour carrée en grès (XIIIe s) , à droite une des 3 tours rondes en brique du XVe.
 
Autour de la cour d'honneur:
A gauche, l'aile bâtie pour Mme de Maintenon (XVIIe), où sont situés ses appartements; à droite , l'aile est de Cottereau (XVIe) ,au fond le "nouveau logis" de Cottereau , remanié au XIXe  par le duc Paul de Noailles en style gothique flamboyant, avec ajout d'arcades à la base.
 
 
Un merveilleux  jardin de tulipes qui a valorisé le site (avril 2014).
 
Autre vue.
 
Le jardin et l'aqueduc de Louis XIV qui ferme la perspective.
 
Aspect du jardin de tulipes.
 
Une autre vue qui découvre le canal.
 
 
Le jardin et l'aqueduc - variante.
 
 
 
 
Château et jardin cernés d'une douve
 
 
 
 
 
 
La tour carrée en grès (XIIIe siècle).
 
 
Reflets dans la douve.
 
 
La douve côté est.
 
 
Le canal joue aussi le rôle de miroir d'eau.
 
 
 
Une belle allée d'arbres le long du canal attire le promeneur.

Le château dans la perspective du canal.

                                                           Une agréable promenade.

 Encore une belle vision du château.
 
 
A DECOUVRIR AUSSI  :
 
L'EURE ET LOIR MECONNUE :
 
- EPERNON.
 
-NOGENT-LE-ROI :
 
- PAYSAGE D'AVRIL aux environs d'Epernon :

6 commentaires:

  1. Un message de Dominique:
    Une belle visite virtuelle où l'on découvre d'enchanteurs ireflets architecturaux sur l'eau ,de longues perspectives le long du canal ,et les touches vives de couleurs printanières qui rehaussent les parterres

    RépondreSupprimer
  2. Un commentaire sur Facebook :
    Un reportage magnifiquement renseigné
    et dont chaque cliché est un véritable tableau!
    Bravo! Merci pour cette superbe promenade! (Fanette)

    RépondreSupprimer
  3. Une réaction d'internaute:
    superbe reportage,la promenade dans ce merveilleux parc et le texte "court" sous les photos sont un régal...encore une nouvelle fois GRAND MERCI.
    Je me souviens de visites anciennes et de la remarquable bibliothèque...dont je rêve encore;
    Gérard

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Merci beaucoup pour cette belle publicité pour le Château de Maintenon et de son parc. Votre article est très bien rédigé, et les photos sont remarquables.
    On assimile trop souvent l'Eure et Loir à la platitude de la Beauce et au grenier à blé de la France, mais c'est un département qui regorge d'un tas de sites intéressants, pour qui veut bien les découvrir.
    Un petit aperçu sur mon blog "Eure et Loir ... Terre de Beauce", ... pour vos balades futures.
    http://gegedu28.vefblog.net/gege_du_28/
    Au plaisir de vous relire.
    Gégédu28

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre message.
      Votre blog est une somme sur la Beauce ,je me propose d'aller le consulter régulièrement . Je tiens aussi un blog sur le Hurepoix : www.jmsattohurepoix.blogspot.com Cordialement.

      Supprimer
  5. Très beau reportage illustré de superbes photos.
    Ramon

    RépondreSupprimer