correspondant agoravox

mardi 10 juin 2014

Les RANDSCOUTS de Courson : des scouts motorisés aux activités attractives.

A l'occasion de mes reportages pour le Républicain de l'Essonne, je collecte des images : témoignage complémentaire ou photos - souvenirs pour qui veut.  

Une association indépendante.
10h , samedi 24 mai : l'opération « Portes ouvertes » des Randscouts et Randguides de Courson vient de commencer ; le lieu : une ancienne ferme du château , mise à leur disposition depuis 15 ans. C'est leur quartier général , le point de départ de leurs expéditions , le lieu aussi où ils entreposent leurs véhicules et leur matériel.
« Nous sommes une association indépendante, a-politique et a-confessionnelle » explique Franck , chargé de l'accueil ;"Tout est parti d'un quartier d'Evry ", ajoute-t-il "d'une bande de copains fédérés par Renaud Sicard (aujourd'hui quinquagénaire) , pour leur éviter de "faire n'importe quoi"".
Ils sont maintenant 300 adhérents, filles et garçons, âgés de 8 à ... plus de 30 ans .Les activités des garçons et des filles sont séparées , sauf pour les 8-10 ans : les intérêts ,et aussi les besoins physiques , ne sont pas les mêmes , selon mon jeune guide.
« Un principe : des jeunes encadrent des jeunes ; les grands frères forment les petits-frères » ajoute-t-il. Les plus âgés ont leur diplôme de moniteur bien sûr. Leur association est agréée par le ministère de la Jeunesse et des Sports.

 
Dans la cour était présenté tout l'équipement du "raider" (plus de 18 ans).Tout ce qu'il faut pour "partir à l'aventure"...
 
 Des activités attractives.
Un week-end par mois , ils organisent une sortie : rando , jeux, équitation , veillées , chants sont au programme. Les activités sont adaptées à chaque âge : pour les plus jeunes, c'est du scoutisme traditionnel, et c'est plutôt ludique : louveteaux et encadrants s'identifient à des personnages du Livre de la jungle; mais c'est toujours utile et formateur : apprendre à se repérer dans une forêt avec une boussole par exemple. Il s'agit dans tous les cas d'entraîner chacun à se responsabiliser . Un système de "badges" récompense les compétences acquises...
Pour les plus de 16 ans, voile, parachute, varappe , sports d'hiver ... sont proposés ; pour les plus de 18 ans , des projets plus aventureux sont possibles : une virée d'un mois à quatre voitures en responsabilité par exemple. Ces « scouts motorisés » partent 1 semaine en hiver et 3 semaines en été dans d'anciens véhicules militaires qu'ils ont remis en état eux-mêmes , ils ont déjà beaucoup sillonné l'Europe.
Ils ont présenté samedi leur matériel, leurs réalisations , leurs techniques , à travers souvent des  démonstrations ludiques , à des parents intéressés de savoir ce à quoi s'occupent leurs enfants,  et peut-être à de nouveaux adhérents potentiels...

                               
 PLUS D' IMAGES DE LA JOURNEE PORTES OUVERTES :
                                              (Cliquer sur les images pour les agrandir)

 
La cour de l'ancienne ferme du château de Courson était transformée en un lieu d'exposition...
 
 
Les scouts disposent de 15 véhicules des années 60 , d'anciens véhicules militaires qu'ils ont "rafistolés" eux-mêmes.

 
Au centre trône un "feu de cuisine" géant : il permet de poser au sommet un récipient dont on fait chauffer le contenu.
 
 
A l'étage , un petit musée plein de souvenirs de leurs aventures a été aménagé. Les scouts sont très fiers aussi de ce canoê , qui n'est autre que celui de l'écrivain Jean Raspail , qui, dans sa jeunesse ,était scout , et avait descendu dedans le Mississipi avec quelques camarades. Ils l'ont retrouvé par hasard chez un ferrailleur de Corbeil : c'est par l'écusson qu'ils l'ont identifié , car l'un d'entre eux connaissait bien l'aventure de Jean Raspail. 
 
 
 Les scouts ont leur propre atelier de réparation. Dès le plus jeune âge , on initie les scouts à la mécanique , ce qui est fort utile aussi dans la vie!
 
 
Ici était organisé un stand de jeux
 
 
Et les parents s'étaient chargés du barbecue!

 
Un peu plus loin, étaient proposés des exercices pratiques : ici on apprend à travailler le bois.

 
Ici on apprend à faire son sac correctement. "Un sac mal fait , déséquilibré , peut faire mal au dos. Et puis il y a la question de l'hygiène."

 
Un petit exercice de déplacement le long d'une corde...

 
Une tente classique de bivouac à 8 places...


jms

Pour tous renseignements  s'adresser au  0669353341

ou à Randscouts et Randguides ,1 chemin de la Ferme à Courson-Monteloup.

Voir aussi notre article dans Le Républicain du jeudi 29 mai.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire